- 2017 -

 

 

 

 

Chouettes UCBRP FR

- 2017 -

 

 

 

 

Chouettes UCBRP DE

- 2017 -

 

 

 

 

Chouettes UCBRP EN

Célébration du « 30e anniversaire de jumelage  Semur-en-Auxois – Höhr Grenzhausen (Allemagne) et 55e anniversaire Semur en Auxois – Ciney (Belgique)

 

La cité médiévale était en fête le week-end  dernier, pour d’importantes commémorations d’anniversaires de jumelage : 55 ans avec la ville de Ciney (Belgique) et 30 ans avec Höhr-Grenzhausen  (Allemagne). Ce fut l’occasion des visites de jumeaux à Semur.  Ils s’étaient tous déplacés en nombre, quelques jeunes, mais surtout des moins jeunes, participant aux échanges depuis des lustres !

 

Pour l’occasion, la ville de Semur et le comité de jumelage CAE (club d’amitié européenne) avaient organisé de beaux moments de rencontres avec les habitants des trois villes et les trois maires des communes, Catherine Sadon, Mickaël Thiesen pour Höhr-Grenzhausenet M. Cheffert pour Ciney.  

 

Le président du CAE, Christian Arnalsteen,  a accueilli les convives samedi soir à la salle Saint-Exupéry, avec Willi Görgen, fidèle traducteur du groupe allemand. « Le besoin de mieux connaitre ses voisins, après la 2nde guerre mondiale, s’était concrétisé par un jumelage, d’abord avec Ciney en 1962, puis avec Höhr-Grenzhausen en 1987. Un serment de jumelage avait été signé par les 3 maires de l’époque, Joseph Lambert à Ciney, Robert Morlevat à Semur, et Kurt Frank à Höhr-Grenzhausen. L’Europe est en paix depuis 72 ans, un record dans son Histoire. Pour que cette paix dure, a-t-il continué, il est nécessaire de développer des relations amicales, culturelles, sportives et pourquoi pas économiques entre nous. Ces rencontres anniversaires permettent de le rappeler.

 

Les jumelages sont des moyens de faire progresser les relations entre les pays, ont rappelé les élus des trois villes. Ils ont commencé dès le IXème siècle, et certaines communes ont jusqu’à 28 jumelages (ville de Cissé)! Semur n’en compte « que » quatre ! C’est une participation à la construction européenne.

 

Le bourgmestre (maire) belge a d’ores et déjà invité en retour ses jumeaux semurois à la célébration des 55 ans en mai 2018 à Ciney. Les deux villes ont lissé de belles amitiés en 55 ans, et les maires se sont succédés depuis 1962 de part et d’autres ; ces liens ont été à l’origine des nombreuses visites, et le plaisir de se retrouver entre familles Cinaciennes et Semuroises a toujours été partagé. La volonté des organisateurs Semurois et Wallons a permis à cette amitié de perdurer depuis plus d’un demi-siècle déjà. L’objectif de ces rencontres est bien de maintenir les liens entre les villes, leurs populations, leur Histoire, leurs cultures, et de les transmettre aux jeunes.

 

Mme le Maire C. Sadon s’est plu à rappeler l’histoire des jumelages à Semur, dont Robert Morlevat fut à l’origine, avec Claude Paillaugue, Jurgen Johansen et Didier Cornil (elle a eu une pensée en même temps pour son épouse Geneviève Morlevat, décédée récemment).  Elle a également rappelé la maxime de Semur : les Semurois se plaisent fort en l’accointance des estrangers depuis … 1552 ! Une amitié avec des visites des deux côtés, des mariages, des échanges entre professeurs, avocats, commerçants, avec l’hôpital, les pompiers, les clubs sportifs (un séjour sportif des Belges a lieu tous les ans à Semur en juillet, sous la houlette de leur responsable Nicolas Renneson), et folkloriques… Elle a également insisté sur l’objectif de ces jumelages : permettre des échanges et des relations entre les villes, favoriser des rapprochements participant à la construction de l’Europe, redonner à l’Europe de l’humanité et du sens ! Elle a souligné ce dernier, la réconciliation : « mieux vaut parler d’amitié que de raviver des haines et fermer nos frontières …».

 

Elle souhaite que les organisateurs réfléchissent à de nouveaux moyens, de nouvelles actions tant dans les domaines scolaires, touristiques, économiques, culturels que sportifs, pour nourrir cette amitié et éviter de tomber dans la tentation du repli sur soi et de la fermeture aux autres.  C’est un message d’espoir en faveur d’une Europe humaine et ouverte qu’elle a voulu donner avec ces anniversaires de jumelages.

 

Parmi les officiels, on comptait également la présence de Françoise Elloy, présidente de l’UCBRP (Union pour la Coopération en Bourgogne-Franche-Comté, Rhénanie Palatinat, région d’Opole (ancienne Silésie allemande) et Bohême Centrale). La région Bourgogne-Franche-Comté est jumelée depuis 60 ans avec la Rhénanie Palatinat, et depuis 12 ans avec la Bohême Centrale. Le rôle de l’UCBRP est de dynamiser les 224 comités de jumelages de notre grande région par le biais d’échanges économiques, sportifs, culturels, d’ouvrir les jeunes aux échanges entre collèges, lycées, rectorat. Il y aura d’ailleurs fin mai 40 jeunes (10 de chaque région) rassemblés sur le thème : « la Musique fait l’Europe », avec des visites de la Bourgogne et l’objectif de se découvrir, au travers des cultures... Il se terminera par un concert de Pop Rock.

 

Le dîner concocté par le restaurant « Chez Camille » d’Arnay-le-Duc, avec des spécialités bourguignonnes, a ensuite rassemblé plus de 200 convives.  Au cours du repas, les renouvellements des serments de jumelages ont été signés, la confrérie du Franc Thour Nostre-Dame de Ciney, confrérie gastronomique,n’a pas manqué d’introniser de nouveaux confrères (et consœurs !)… et le ban bourguignon a plusieurs fois été lancé !

 

Des visites d’une partie du patrimoine local ont été organisées le dimanche matin : dans une ferme avec un élevage de bovins, primé au Salon de l’Agriculture, à Pont-et-Massène, au barrage du lac de Pont récemment restauré, un site touristique très investi par la population locale, et à Flavigny-sur-Ozerain ; puis  des concerts ouverts à tous dans l’après-midi: l’un à la salle Saint-Exupéry avec les musiciens de l’école de musique de Semur et de la Fanfare Royale de Ciney, et l’autre à la collégiale avec le Chœur de Haute Côte d’Or (au programme, la Petite messe solennelle  de Rossini, qui a fait église comble).

Les hôtes étaient reçus soit chez les habitants  de la ville et alentours, soit au VVF ou dans les hôtels de la ville. Une belle édition commémorative, qui en va en appeler d’autres, à Semur ou ailleurs !

© 2017 UCBRP - Bourgogne / Rhénanie-Palatinat
Mentions légales - Plan du site - Réalisation Brother & Brother